Pages

vendredi 14 octobre 2016

Et maintenant, réfléchissez, les miroirs!!!! ( Jacques Rigaut ).



"Mon miroir est mon meilleur ami, car lorsque je pleure, il ne rit jamais." Charlie Chaplin.

Andrea King.


Marilyn Monroe est Harriet dans “As Young As You Feel,” Rendez-moi ma femme film américain de Harmon Jones sorti en 1951.




"Le miroir est l'âme de la femme comme le sabre est l'âme du guerrier."
Proverbes japonais.

"C'est le miroir qui se mire dans la Femme."
Xavier Forneret.

"Le miroir, si mince et si bien tendu sur son cadre, défie toute imitation, et réalise l'idéal de la membrane vibrante."
CARLET.

"La parole est un miroir qui nous présente naïvement les secrets les plus arcanes de nos individus."
Jean Baptiste Poquelin dit MOLIERE.

Marilyn Monroe dans "Troublez-moi ce soir (Don't bother to knock)", film américain de Roy Baker sorti en 1952.



Jean Harlow dans "Dinner at Eight" en 1933.


Adele Johnston.


Ann Blyth.


Ann Sothern.


Anne Shirley en 1941.


Ava Gardner.


Barbara O'Neil  en 1939.


Barbara Pepper.


Bette Davis.


Brigitte Bardot dans "Le Mépris", 1963.


Carole Lombard par Eugene Robert Richee en 1930.


Claudette Colbert.



Angela Lansbury.


Angie Dickinson.



Brigitte Bardot.



Anita Louise.


Constance Talmadge.


Danielle Darrieux.



Anita Page, 1920.


Ann Miller.


Anne Shirley, 1935.


Grâce à la chimie...

Chéri Hérouard, 1939.


En 1835, le chimiste allemand Justus von Liebig a développé un procédé consistant à appliquer une fine couche d’argent métallique sur une vitre de verre clair. Par la suite, cette technique a été adaptée et améliorée afin de permettre la production en masse de miroirs.

Le miroir, vers 1930.


Cependant, au cours des siècles, les hommes ont utilisé d’autres matériaux réfléchissants. Dans une étude de 2006 publiée dans la revue scientifique Optometry and Vision Science, le Dr Jay Enoch a montré qu’en Anatolie (Turquie actuelle), il y a environ 8.000 ans, les premiers miroirs étaient conçus avec de la terre et de l’obsidienne, une roche volcanique vitreuse et riche en silice.

Cuivre, bronze et pierre...

En Mésopotamie (Irak) mais également en Egypte de 4000 à 3000 ans avant Jésus-Christ, on fabriquait des miroirs à base de cuivre poli. Environ 1.000 ans plus tard, en Amérique centrale et du Sud, l’homme s’est mit à construire des miroirs avec de la pierre polie. A la même époque, les Chinois et les Indiens utilisaient le bronze comme matériau de base. Au premier siècle de notre ère, l’auteur romain Pline l’Ancien fait référence à l’utilisation de miroirs en verre dans son encyclopédie mais, selon les archéologues, l’usage n’était pas généralisé.

Tout au long de l’histoire, diverses cultures ont découvert et créé des miroirs indépendamment les unes des autres. Toutefois, le véritable inventeur du miroir semble avoir été été la nature. « Les premiers miroirs étaient probablement des bassins d’eau tranquille et des roches ou récipients en argile contenant du liquide », écrit Enoch.

Mais tout le monde n’a pas accueilli l’invention du miroir de la même façon. Dans le monde, des tribus isolées ont évolué sans jamais se voir. En 1970, un anthropologue a introduit des miroirs parmi les membres de la tribu Biami en Papouasie-Nouvelle-Guinée . Et à la vue de leur image, contrairement à de la fascination, les Biamis ont montré de la terreur.

Sapi.


 "Le miroir ferait bien de réfléchir avant de nous renvoyer notre image", a dit Cocteau. Jugé utile à la connaissance de soi par les philosophes grecs, ou maléfique par l'Eglise médiévale, cet objet apparemment anodin est empreint d'une forte symbolique. 

Vivien Leigh est Emma Hamilton dans "That Hamilton Woman" (1941).


Le miroir plan renvoie une image fidèle de la personne qui se regarde dedans, il est donc chargé d'une forte connotation symbolique. Il permet de se voir tel que l'on est, mais toujours sous un seul et même angle (face à face), notamment avec ses défauts. Il est souvent associé à la vérité, comme par exemple le Miroir Magique de Blanche-Neige.

Le miroir est également l'inverseur de la vérité. Dans Don Quichotte, le Chevalier des Miroirs est l'ennemi mortel de l'Hidalgo dont il renie l'inspiration.

C'est aussi un symbole fort de la mythologie japonaise, du shintoïsme ; c'est un des attributs de la déesse du soleil Amaterasu (ou Ameratsu).

Le psychanaliste Jacques Lacan définit le « stade du miroir », qui est le moment où l'enfant a conscience qu'il se voit lui-même dans un miroir. Cette connaissance de soi (et non cette reconnaissance, puisqu'avant de se voir dans un miroir, un enfant ne connaît pas l'apparence de son visage) intervient entre 18 et 24 mois, en général. Elle participe de la mise en place de différents sentiments, telle que l'empathie, la fierté, la honte et l'inversion (apparition de la négation).

C'est aussi le symbole d'une porte, d'une limite vers un autre monde, particulièrement mis en valeur dans Alice au pays des merveilles.

Charles Boyer et Ingrid Bergman dans une photo promotionnelle pour le film  "Gaslight" (1944).


 Jean Arthur en 1936.



 Jean Hagen.


 Jean Harlow.


 Jean Parker.


 Jeannette Gaynor.


Joan Blondell par Elmer Fryer.


Joan Crawford.


 Joanne Woodward  photo pour le film "Three Faces of Eve"  (Nunnally Johnson, 1957), où elle obtint l'oscar de la meilleure actrice.


 Kay Francis.


 Laura Nucci, 1942.


 Lisette Verea, 1946.


 Loretta Young 1929.



 Loretta Young.


Mamie Van Doren.


 Marie Glory dans "L'Argent", (Marcel L'Herbier, 1927).


 Merle Oberon, fin des années 1930.


 Nancy Carroll.


 Pattie Boyd.


 Paulette Goddard.


 Sophia Loren.


 Tazio Secchiaroli - Elsa Martinelli et Marcello Mastroianni pour le film "The Tenth Victim", 1965.


 Vivian Blaine en 1956.


 Yvonne De Carlo par Joseph Jasgur, 1945.


 "Blonde Vénus (Blonde Venus)", film américain réalisé par Josef von Sternberg, sorti en 1932. Cinquième film pour le couple Marlene Dietrich / Sternberg.









































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire