Pages

samedi 21 septembre 2013

Hommage de Michel Pierron pour Nos Icônes du 7ème Art...


  REGARD DE MICHEL PIERRON.


 Comme une aurore qui se lève

 De son frais satin de peau

 A ce front gracieux qui s'élève

 Son visage pur et si beau.


 A l'ombre sous ses paupières

 Mi-clos se tait le regard

 Aux yeux influés de lumière

 Ô Dieux que ses perles sont rares.


 Fraternelles suprêmes voluptés

 Tel, un confit humble de paix

 A ses lèvres fines alignées

 Le désir est un point de repère.


 Comme une fleur embaumée

 Douce beauté bannie éphémère

 Je respire ton parfum sucré

 Ô Dieu que cette âme m'est chère.

 MICHEL PIERRON.

1 commentaire: