Pages

jeudi 16 mai 2013

Ombrelles et Balancelles de stars.


Paris, 1909.



En plus de protéger du soleil, l'ombrelle, également appelée parasol, fut jadis un accessoire de mode. Dès la Grèce et la Rome antiques, les hommes et les femmes ont utilisé l'ombrelle pour se préserver avec élégance des rayons du soleil. À l'origine, cependant, sa fonction était plus complexe : elle était également un insigne de l'autorité et du rang de ceux qui détenaient le pouvoir.




Maillot de bain et ombrelle,1916.




À la fin du dix-huitième siècle, cet accessoire connaissait une popularité grandissante et figurait souvent dans les gravures de mode qui avaient commencé à faire leur apparition en France. La vogue de l'ombrelle s'est ensuite étendue à l'ensemble du monde occidental.




Au dix-neuvième siècle, l'ombrelle constituait un élément important d'une tenue à la mode. Pour une dame de la haute société, il était de mise d'avoir un teint pâle sans avoir recours, si possible, au maquillage, car cela renforçait l'idéal d'oisiveté et de dépendance par rapport à l'époux. En outre, cela lui permettait de se distinguer de la masse bronzée par le soleil qui travaillait en plein air. Bientôt, l'ombrelle devint un accessoire essentiel des élégantes, un objet flatteur qui se prêtait parfaitement aux caprices de la mode. Les ombrelles épousaient tous les styles, souvent influencés par les silhouettes, les tissus, les ornements et les couleurs alors à la mode, ou par d'autres accessoires comme le sac à main. Leur charme indéniable explique pourquoi elles sont si souvent représentées dans les peintures de cette époque.


 Madeleine Carroll.


Dolores Del Rio.




Angela Lansbury.


Janet Leigh.






Joan Marsh.


Vivien Leigh.


Ann Rutherford, (Pride and Prejudice). 1940. 


Martha Vickers.


Carol Lawrence.


Audrey Hepburn dans "My Fair Lady" en 1964.







Audrey Hepburn dans "Sabrina" de 1954.


Esther Ralston, portrait.


Germana Paolieri (Firenze, 29 Août 1906).


Clara Bow en 1920.


Dorothy Lamour.


Dorothy Bartlam (1907-1991) actrice britannnique.


Joan Crawford pour le film ” Ice Follies ” de 1939 .


Rita Hayworth.



Ingrid Bergman.



Ava Gardner.


Judy Garland dans "Meet Me In St.Louis" de 1944.






Judy Garland et Tom Drake dans "Meet Me In St.Louis" de 1944.



Natalie Wood.



Marilyn Maxwell.


Pamela Britton.


Vivian Blaine.


Jane Hogg dans " Cover Girl " (Rita Hayworth), 1944.


Lee Remick, Pat Owens "These Thousand Hills".


Paulette Goddard.



Mitzi Gaynor.


Julie Andrews.


Mademoiselle Editorial, robes de Bonbon, 1959.


Marie Wilson photographiée par Wallace Seawell en 1950.


Joan Collins.


Cyd Charisse.


Marliza Pons.


Barbara Eden.


Joan Blondell.


Mack Sennett Comédies- Femme Sur le banc de plage avec parasol.


En Couleur...

Julie Andrews dans "Mary Poppins" de 1964.






Julie Andrews.



Brigitte Bardot.


June Allyson.


Shirley Temple.


Katharine Hepburn sur le tournage de "Suddenly, Last Summer" (1959).



Audrey Hepburn dans " My Fair Lady".


Balancelles.

Jeanne Moreau.


Janet Leigh.


Rita Hayworth.


Clara Bow avec ses Enfants.


Connie Stevens.


Evelyn Venable.


Joan Collins dans "The Girl in the Red Velvet Swing", 1955.



June Allyson.


Kim Hunter.


Natalie Wood.


Patricia Neal.


Zsa Zsa Gabor.


Debra Paget.


Judy Garland, Tom Drake, Margaret O'Brian dans "Meet Me In St.Louis.


Julie Andrews.


3 commentaires:

  1. Je pense que la mode du bronzage a été fatale à l'ombrelle.
    Grâce à vos belles photos, je me rends compte qu'il y a trop longtemps que je n'ai pas fait de balançoire...
    Merci.

    RépondreSupprimer
  2. Eh bien alors , il faut s'y remettre de ce pas.lol. C'est vraiment dommage que cet accessoire n'est plus à la mode , je trouve , il complétait bien les toilettes de ces dames ! Merci à vous.

    RépondreSupprimer