Pages

lundi 15 avril 2013

Judy Garland ( 10 juin 1922 - 22 juin 1969).


   "Sois la première version de toi-même, pas la seconde version de quelqu’un. d’autre." (Judy Garland).

"I can live without money, but I cannot live without love". (Judy Garland).
(Je peux vivre sans argent, mais je ne peux pas vivre sans amour).



Introdution...

Pas assez populaire en France, Judy Garland mériterait de l'être. Certes, nous avons la môme Piaf, disparue dans des circonstances aussi tragiques, mais rien ne devrait nous empêcher d'aimer les deux.

Remarquée par Louis B. Mayer, patron de la M.G.M., elle débuta dans un petit rôle, au cinéma, en 1936. Le film "Every Sunday" ne laissa pas un grand souvenir, mais il permit à Judy, dès son troisième film, de se faire remarquer dans une chanson dédiée à Clark Gable, grand séducteur de l'époque !

Ce fut un début .. qui ne s'arrêta jamais. Préssurisée par les studios, elle entama une série de films populaires "The Andy Hardy series" avec Mickey Rooney. "Débuts à Broadway", où elle fait un numéro de danse étourdissant, en chantant avec cette voix sublime, si chaude et cajoleuse. En plus, on la voît parfaitement belle, le visage reposé, ce qui en fit "l'idéal féminin à épouser, pour tous les Américains, durant la guerre".












La célébrité s'installa, se confirma avec "Le magicien d'Oz", en 1939, quand Judy atteignit ses dix sept ans. La chanson "Somewhere Over the Rainbow" en fit une légende.






S'installa ensuite la gloire et le début des malheurs. Médicaments pour rester mince, pour être en forme, pour dormir : amphétamines et somnifères.
Deux tyrans , désormais, l'entouraient : sa mère et la MGM...

 Frances Ethel Gumm, dite Judy Garland...

L'héroïne et l'inoubliable interprète du Magicien d'Oz et d'Une étoile est née fait partie de ces stars d'hollywood qui fascinent le public tant par leur charisme que par leur destin tragique.

 1923.Judy Garland.



 Frances Ethel Gumm, dite Judy Garland, née le 10 juin 1922 à Grand Rapids (Minnesota) et décédée le 22 juin 1969 à Londres (Royaume-Uni), est une actrice et chanteuse américaine.

Frances Ethel Gumm naît en juin 1922 dans le Minnesota. Ses parents dirigent un music-hall, où la fillette chante dès l'âge de deux ans. Quand la famille déménage en Californie, sa mère l'inscrit dans une célèbre troupe d'enfants, et elle est engagée en 1935 par la MGM, sous le nom de Judy Garland.








Une comédie où elle joue avec Mickey Rooney remporte un succès inattendu, incitant le studio à en tourner huit autres.

Mais le rôle qui va tout changer est celui de Dorothy dans Le Magicien d'Oz. Le film, dans lequel elle interprète le célèbrissime Over the Rainbow, lui vaut en 1940 un Oscar " spécial jeunesse".



Judy tourne alors une série de comédies musicales et devient la grande vedette de la MGM.

En 1941, son mariage avec le musicien David Rose l'aide à imposer une image plus adulte, à défaut de la rendre heureuse.





Elle se remarie d'ailleurs quatre ans plus tard avec Vincente Minnelli, qui vient de la diriger dans le Chant du Missouri (leur fille liza naît en 1946).





Le couple collabore à nouveau pour Le Pirate, mais la fragilité de l'actrice rend le tournage très difficile.



Turbulences...

Judy souffre d'angoisse liées à son physique et de tendances suicidaires. Par ailleurs, habituée dès l'adolescence à prendre des amphétamines et des somnifères pour supporter les rythmes de travail effrénés, elle en est à présent dépendante.

Si l'actrice parvient tout de même à tourner Parade de Printemps, Amour poste restante et La Jolie Fermière, ses abscences répétées obligent le producteur Arthur Freed à la remplacer dans trois autres films.




















La MGM met donc fin à son contrat en 1950, au désespoir de Judy.

Mais son manager et troisième mari, Sidney Luft, la pousse alors à donner des concerts - dont le succès s'avère phénoménal.
En 1953, Judy revient au cinéma avec Une étoile est née, mais l'échec commercial de ce film dont elle espérait beaucoup l'incite à préférer la scène. 
 Mais le film eût un énorme succès auprès de la critique et du public malgré les mutilations opérées par la Warner Bros qui amputa le film de 90 minutes pour des raisons de distribution.









En 1961, elle donne à Carnegie Hall un concert devenu légendaire, et chante trois ans plus tard avec sa fille Liza à Londres.






Délaissant le cinéma durant cette période où elle ne tourne que 3 films, elle obtient néanmoins une nouvelle nomination aux Oscars pour un second rôle dans Jugement à Nuremberg.





 En 1963, elle lance une émission télévisée, The Judy Garland Show, qui ne dure qu'une saison en raison de la concurrence de Bonanza. 








En 1964, elle divorce de Sidney Luft pour épouser l'acteur Mark Herron. 

Judy Garland et Sid Luft avec leurs enfants, Joey and Lorna, in 1957.






En 1966, elle divorce de Mark Herron après avoir découvert qu'il était homosexuel. Elle apparaît dans de nombreux shows télévisés.

Mark Herron.





En 1969, elle épouse finalement le producteur de disques Mickey Deans le 15 mars.




Mais c'est également dans cette ville qu'elle meurt brutalement en 1969 des suites d'une overdose accidentelle de médicaments, quelques jours après son quarante-septième anniversaire...



Anecdotes...

Judy Garland est devenue une icône dans la communauté homosexuelle. Certains commentateurs ont attribué aux funérailles de Judy Garland une des causes des émeutes de Stonewall: lorsque la police est venue arrêter, comme tous les lundis, des habitués du bar (selon sa fille, Liza Minelli, le 27 juin 2009 sur la Marche des Fiertés de Paris, dans un message retransmis sur LCI).

Elle s'est mariée 5 fois : avec David Rose, puis avec le réalisateur Vincente Minnelli dont elle eut une fille, l'actrice Liza Minnelli née en 1946. Elle se mariera encore trois fois par la suite et elle eut une fille Lorna Luft née en 1952 ainsi qu'un fils,Joey Luft, né le 27 mars 1955.

Un musée lui est consacré dans sa ville natale.

Elle fut nommée par l'American Film Institute huitième meilleure actrice de légende du cinéma.

En conclusion, retenons cette phrase d'un anonyme : "Judy, on ne la regarde pas, on ne l'écoute pas, on la ressent".


"Faites du mieux que vous pouvez. Appréciez ce que vous avez. Appréciez l'endroit où vous vivez. 
 Karl Slover ( acteur incarnant le "Magicien d'Oz").



Mais surtout, rappelez vous de ce que Judy Garland disait dans Le "Magicien d'Oz" : "Il n'y a pas de meilleur endroit que chez soi."


Sa filmographie.



1935 : La Fiesta de Santa Barbara, court métrage de Louis Lewyn (elle y apparaît avec ses deux sœurs — créditées ensemble 'Garland Sisters' alias 'The Three Gumm Sisters' —)
1936 : Every Sunday (court-métrage)
1936 : Pigskin Parade de David Butler
1937 : Le Règne de la joie (Broadway melody of 1938) de Roy Del Ruth
1937 : Thoroughbreds Don't Cry
1938 : Everybody Sing (film) (en) d'Edwin L. Marin
1938 : Listen, Darling (en) d'Edwin L. Marin
1938 : L'Amour frappe André Hardy (Love Finds Andy Hardy) de George B. Seitz
1939 : Le Magicien d'Oz (The Wizard of Oz) de Victor Fleming
1939 : Place au rythme Babes in Arms de Busby Berkeley
1940 : En avant la musique (Strike up the band) de Busby Berkeley
1940 : Little Nellie Kelly de Norman Taurog
1940 : André Hardy va dans le monde (Andy Hardy meets debutante) de George B. Seitz
1941 : La Danseuse des Folies Ziegfeld (Ziegfeld Girl) de Robert Z. Leonard
1941 : La vie commence pour André Hardy (Life Begins For Andy Hardy) de George B. Seitz
1941 : Débuts à Broadway (Babes on broadway) de Busby Berkeley
1942 : For me and my gal de Busby Berkeley
1943 : Lily Mars vedette (Presenting Lily Mars) de Norman Taurog
1943 : Girl Crazy de Norman Taurog et Busby Berkeley
1943 : Parade aux étoiles (Thousands cherr) de George Sidney
1944 : Le Chant du Missouri (Meet me in St-Louis) de Vincente Minnelli
1945 : L'Horloge (The Clock) de Vincente Minnelli
1946 : Les Demoiselles Harvey (The Harvey girls) de George Sidney
1946 : Ziegfeld Follies de Vincente Minnelli
1946 : La Pluie qui chante (Till The Clouds Roll By) de Richard Whorf
1948 : Le Pirate (The Pirate) de Vincente Minnelli
1948 : Parade de printemps (Easter Parade) de Charles Walters
1948 : Ma vie est une chanson (Words and music) de Norman Taurog
1949 : Amour poste restante (In the Good Old Summertime) de Robert Z. Leonard
1950 : La Jolie fermière (Summer Stock) de Charles Walters
1954 : Une étoile est née (A star is born) de George Cukor
1960 : Pepe de George Sidney : (Caméo voix)
1961 : Jugement à Nuremberg (Judgment at Nuremberg) de Stanley Kramer
1962 : Gay Purr-ee (voix) de Abe Levitow (en)
1963 : Un enfant attend (A child is waiting) de John Cassavetes
1963 : L'Ombre du passé I Could Go On Singing de Ronald Neame
1967 : La Vallée des poupées (scènes supprimées).






Biographie sources personnelles, filmographie Wikipédia.



2 commentaires:

  1. Une actrice charmante, une grande chanteuse, mais une vie assez triste...
    Savez-vous pourquoi ses scènes dans son dernier film ont été supprimées ?
    Merci.

    RépondreSupprimer
  2. Non je ne sais pas du tout. Je sais juste que c'est suite à des ayants droits avec les studios. Merci.

    RépondreSupprimer