Pages

vendredi 7 décembre 2012

Marlene Dietrich dans ses films...

Marlene Dietrich. 1937,  Paramount "Angel".


Marlene Dietrich dans "Dishonored", (J. von Sternberg, 1931)


Marlene Dietrich dans son appartement de Berlin à l’époque de "L’Ange Bleu", 1929.


Marlene Dietrich dans "The Scarlet Empress" (1934, Josef von Sternberg); costume de Travis Banton.




Marlene Dietrich et Ernst Lubritsch sur le tournage d’"Angel", 1937.


Marlene Dietrich et Ernst Lubritsch, 1937.


Marlene Dietrich in "Angel" 1937.

 Marlene Dietrich, 1934 "The Scarlet Empress".

Marlene Dietrich,  ''Angel'' 1937. 



Marlene Dietrich, 1937, photo publicitaire pour "Angel".


Marlene Dietrich -1932- ''Shanghai Express''.

Marlene Dietrich, photo publicitaire pour le film, " The Scarlet Empress" en 1934. 


Basil Rathbone (as Richard the III) rend visite à Marlene Dietrich sur le plateau de son film , "Destry Rides Again" de 1939.


Marlene Dietrich, dans ''The flame of New Orleans''.


Marlene Dietrich, photo publicitaire pour le film "The Devil is a Woman'' de 1935 .


Jean Harlow et Marlene Dietrich, 1930.


Marlene Dietrich envoyée quelques temps à Mourmelon, France avec la  101st et 17th Airborne Divisions en 1945.



Josef von Sternberg et Marlene Dietrich sur le tournage de "Dishonored", 1931.


Marlene Dietrich, 1935.


Marlene Dietrich, photo de mode, 1935.


Marlene Dietrich à Paris 1950’s.


Marlene Dietrich, portraits.






2 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas les photos de Marlene avec Basil Rathbone (son partenaire dans "Le Jardin d'Allah" ni à Mourmelon. Elle y semble si heureuse...
    Von Sternberg ne voulait pas que son film s'appelle "Dishonored", il trouvait que son espionne n'était pas déshonorée mais amoureuse, il préférait le titre français "Agent X27". La Paramount a choisi contre son grée.

    Merci pour cet hommage.

    RépondreSupprimer
  2. Merci encore à vous pour tous ces précieux renseignements.Vous êtes une mine ma parole lol. C'est ça qui est bien, au fil du net et au gré de certaines rencontres de blogs , chacun s'apporte.

    RépondreSupprimer